prototypes et concept-cars :
   Audi
   BMW
   Chrysler
   Citroen
   Fiat
   Jaguar
   Matra
       M72
       Zoom
   Mercedes-Benz
   Mitsubishi
   Peugeot
   Renault
   Volkswagen
esquisses
actualité :
   F1
   Salon de Paris 2002
liens
contactez-nous
Sponsors :

Votre site ici

Matra

      Des missiles aux voitures de course. MATRA est le sigle dérivé de l'ancienne appellation de la société aéronautique, Mécanique, Aviation, Traction. Le logo Matra représente un missile symbolisé. Sur les voitures de compétition, le logo était doublé d'un coq gaulois symbolisé. L'entreprise Matra s'occupant depuis 1941 de recherches spatiales (missiles, satellites, armement pour avions), la S.A. des engins Matra absorbe la société des automobiles René Bonnet, qui après la dissolution de D.B. (Deutsch Bonnet) fabriquait le coupé Sport Jet à mécanique Renault. Matra décide de poursuivre l'activité de la petite entreprise en exploitant ses équipements et en élaborant un programme de production plus efficace.

      Dans ce but, fut constitué fin 1964, la société Matra Sport, dont la direction fut confiée à Jean Luc Lagardère. L'activité débuta par la fabrication d'une version améliorée et mise à jour du modèle Jet de René Bonnet. On mit également à l'étude, le projet d'une nouvelle voiture de sport, la 530 et l'on établit un programme de participation aux compétitions qui se concrétisa au mois de février 1965 par l'apparition d'une monoplace de Formule 3 : la MS1.

      En 1966, fut présentée la Jet VI avec une mécanique Renault Gordini de 1300 cm3, et l'année suivante la 530 apparaissait au salon de Genève (ce numéro distinctif était le même que celui d'un missile fabriqué par la firme des engins Matra). La 530 était une voiture absolument nouvelle équipée d'un moteur Ford, en position centrale. Sa carrosserie plastique reposait sur une structure autoportante en tôle d'acier.

haut de page
http://www.matra.fr/